Utilisation d'une technologie d'assistance cognitive pour augmenter la sécurité et l'indépendance à domicile de personnes vivant avec un traumatisme crânien grave : Une étude de cas multiples

 

Mireille Gagnon-Roy

Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR)

 

Domaine : Milieux de vie, aménagement et appropriation de l'espace humain

Programme : Formation de maîtrise pour les détenteurs d'un diplôme professionnel

Concours 2016-2017

Partenaire:

Consortium pour le développement de la recherche en traumatologie

Suite à un traumatisme cranio-cérébral (TCC) grave, les troubles exécutifs peuvent devenir problématiques. En effet, la personne n'est plus en mesure de repérer et réagir aux situations risquées, rendant ainsi plusieurs activités dangereuses. La famille de la personne avec TCC doit donc surveiller et assister celle-ci, ce qui peut devenir un lourd fardeau. L'utilisation d'une aide technologique (AT) permettrait de s'adapter aux besoins de la personne, de compenser ses difficultés et de diminuer le besoin de supervision. Un assistant culinaire a déjà été développé auprès de cette clientèle.

Toutefois, ce dernier a été développé en résidence alternative, où les ressources nécessaires au support de l'AT sont disponibles. Celui-ci ne prend donc pas en compte les particularités du domicile, dont la présence de proches-aidants. Cette étude vise à explorer 1) la faisabilité et 2) l'impact de l'assistant culinaire lorsqu'il est utilisé à domicile auprès d'une clientèle TCC grave. Pour ce faire, des focus groupes composés de participants avec TCC, de proches et d'ergothérapeutes discuteront de facteurs pouvant faciliter ou nuire à l'intégration de l'AT à domicile. Par la suite, celui-ci sera intégré chez trois participants avec TCC pendant 3 mois. Des mesures (nombre d'incidents, fardeau du proche-aidant, nombre de repas préparé) avant l'intégration, 3 mois post-intégration et 1 mois après que l'assistant soit enlevé du domicile permettront d'explorer l'effet de l'assistant culinaire sur la préparation de repas. Une entrevue semi-structurée auprès des participants avec TCC et de leur proche sera également prévue afin de connaitre le niveau de satisfaction et les difficultés vécues.

Au final, cette étude explorera l'impact de l'assistant culinaire dans un milieu domiciliaire, ce qui facilitera l'intégration à long terme de cette technologie à domicile.