Traumatismes de l'épaule et du coude : développement de plaques anatomiques spécifiques et personnalisées basé sur l'analyse anatomique

 

Dominique Rouleau

Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal

 

Domaine : Appareil locomoteur et arthrite

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2013-2014

Les blessures du membre supérieur sont très fréquentes et chez un grand nombre de ces cas des séquelles permanentes limiteront la fonction. Très souvent, ces séquelles sont dues à la restauration imparfaite des structures osseuses. Encore environ 25 % des patients avec des fractures de l'épaule ou du coude garderont des limitations comme par exemple, être incapable d'amener la main à la bouche ou de saisir un objet à la hauteur des épaules. Les chirurgies faites pour replacer les os utilisent des plaques métalliques tenues à l'os avec des vis. 

De façon générale, le but de ce programme est l'amélioration de la compréhension et du traitement des blessures de l'épaule et du coude chez les patients adultes. Plus spécifiquement, ce programme vise à analyser les paramètres suivants :

1) La restauration précise de l'alignement du cubitus (un des deux os de l'avant-bras) et son influence sur la stabilité du coude. En effet, les plaques actuelles sont droites et l'auteure de ce programme a démontré qu'il est en fait courbé entre 1 et 14 degrés. Les plaques actuelles causent donc un malalignement systématique. L'objectif est donc de développer une plaque pour fixer les fractures du cubitus qui respecte l'anatomie personnelle de chaque individu.

2) Le deuxième volet du programme étudie un type de fracture qui affecte l'humérus (os du bras) au niveau de l'épaule, plus précisément la forme des fragments osseux et son impact sur la récupération fonctionnelle de l'épaule. Cette étude permettra aussi le développement d'une plaque qui est adaptée à un format précis et fréquent de fracture de l'épaule pour lequel aucune plaque n'existe encore.  

La réalisation de ces projets permettra un meilleur traitement de ces blessures, et ainsi les patients atteints auront moins de douleur, retrouveront de meilleurs mouvements et une meilleure force dans leur coude ou leur épaule.