Parcours judiciaires et de soins des individus présentant un problème de santé mentale et opportunités d'intervention

 

Yanick Charette

Université Laval

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2018-2019

Les personnes présentant un problème de santé mentale sont surreprésentées dans le système de justice. Cette judiciarisation aura des conséquences majeures sur les trajectoires de soins et le rétablissement de cette population, diminuant l'accès aux ressources et aux groupes de soutien, perpétuant les cycles d'exclusion, de pauvreté, d'itinérante et de re-criminalisation. Pour limiter ces conséquences négatives sur le parcours de vie des personnes présentant un problème de santé mentale, des stratégies de déjudiciarisation ont été développées pour faire le lien entre les systèmes de justice et de santé. Ce programme de recherche vise à mieux comprendre l'évolution des personnes présentant un problème de santé mentale à travers différentes étapes du système de justice. À chacune de ces étapes, il existe des interstices où il devient possible d'intervenir et d'offrir des soins.

Mes objectifs spécifiques se distribuent à travers ces étapes et se divisent en trois volets : (1) mieux comprendre la chronicité des parcours judiciaires et de soins des individus présentant un problème de santé mentale, (2) comprendre l'évolution du suivi psychiatrique et judiciaire des individus déclarés non-criminellement responsables pour cause de troubles mentaux et (3) faire l'état des lieux des interventions policières auprès des personnes présentant un problème de santé mentale et mettre en place un projet pilote d'intervention spécifique à cette population.

De manière plus spécifique, ce programme peut se décliner en deux axes conceptuels transversaux, soit (a) l'effet du contexte social sur les trajectoires des personnes judiciarisées présentant un problème de santé mentale et (b) la conceptualisation dynamique de leurs trajectoires de soins.