La pollution lumineuse et l'étude de ses effets sur la santé: une opportunité de maillage interordre et multisectoriel pour l'avancement des connaissances et l'encouragement de la relève en sciences et en génie

 

Recherche intersectorielle - Programme Audace

Concours 2020-2021

 

Composition de l'équipe:

Martin Aubé (Cégep de Sherbrooke), Responsable 

Pierre Chastenay (Université du Québec à Montréal) Co-chercheur

Marie-Élise Parent (Institut national de la recherche scientifique) Co-chercheuse

Martin Riopel (Université du Québec à Montréal) Co-chercheur

Johanne Roby (Cégep de Sherbrooke) Co-chercheuse

 

Domaine : Environnement

Secteurs de la recherche : Sciences naturelles et génie; Sciences humaines et sociales; Arts et lettres; Sciences de la santé

 

Ce projet de recherche transdisciplinaire cible trois secteurs identifiés par les Fonds de recherche du Québec (FRQ) dans le cadre du programme AUDACE (sciences naturelles et génie, sciences de la santé, sciences humaines et sociales). Il réunit une équipe d'étudiants et de professeurs provenant de trois ordres d'éducation (secondaire, collégial et universitaire). Traditionnellement, tant les champs d'études que les ordres d'éducation ont tendance à évoluer en vase clos. Nous voulons ici briser ces silos en plaçant les étudiants en situation de déséquilibre cognitif propice à l'expression de leur créativité. L'équipe sera composée d'étudiants collégiaux, d'élèves du secondaire, d'étudiants à la maîtrise et/ou au doctorat, d'une enseignante en sciences de niveau secondaire, de chercheurs collégiaux en sciences/pollution lumineuse/pédagogie socioconstructiviste, de chercheurs en didactique des sciences et de chercheurs en épidémiologie.

Ce collectif inhabituel constitue une rupture par rapport aux contextes usuels du travail en sciences et stimulera la découverte de nouvelles avenues tant en didactique des sciences, en télédétection/modélisation, qu'en santé des populations. À travers cette collaboration, les membres de cette équipe travailleront à la réalisation d'un projet de recherche novateur conjoint, portant sur la pollution lumineuse et ses effets sur la santé, tout en documentant ses retombées, sur le plan pédagogique et sur l'orientation professionnelle des étudiants. Dans cette démarche, les étudiants du niveau collégial formeront le pilier central autour duquel viendront se greffer des étudiants à la maîtrise et/ou au doctorat et des élèves du niveau secondaire dans une relation mentors/mentorés. Ces apprentis chercheurs seront supervisés par une équipe transdisciplinaire et intersectorielle chevronnée. Ce maillage d'expertises sera favorable à la production de savoirs innovants et, nous l'espérons, stimulera l'émergence de futurs agents de changement. En plus du volet recherche placé au centre du projet, nous allons accorder une attention particulière à la diffusion et au transfert des savoirs produits auprès du public.

Appel de propositions