Implication de certains récepteurs nucléaires dans la physiologie et les pathologies de l'épithélium intestinal

 

Julie Carrier

Université de Sherbrooke

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Senior

Concours 2014-2015

Mon programme de recherche porte sur le rôle des protéines ERRalpha et FXR dans l'intestin. ERRalpha est reconnu pour sa capacité à réguler l'expression de gènes responsables de la gestion de l'énergie par les cellules. Dernièrement, il a été proposé que ERRalpha favorisait le développement et soutenait la progression de certains cancers. Les résultats de nos recherches supportent que ces deux fonctions sont interreliées et que l'absence génétique de ERRalpha dans les souris les protègent du développement de cancers colorectaux. La fonction de FXR est surtout reliée à la régulation de la production et de l'absorption des sels biliaires dans le foie et l'intestin. Nos résultats supportent que FXR participe aussi à la régulation de gènes responsables de l'absorption du phosphate, celle-ci étant importante à la minéralisation des os. De plus, il semble que l'expression de FXR lui-même soit contrôlée par des protéines régulatrices de l'intestin.

Mon objectif général est de clarifier le rôle de ERRalpha et FXR dans les cellules bordant l'intérieur de l'intestin, ainsi que les facteurs qui régulent leur expression.
 
Pour ce faire, nous continuerons d'étudier la susceptibilité de souris déficientes pour ERRalpha au développement de tumeurs intestinales, ainsi qu'explorer certains mécanismes par lesquels ERRalpha favoriserait le développement du cancer. Il se peut que l'expression de ERRalpha et d'une variante de ERRalpha soit perturbée dans les cellules cancéreuses, ce qui sera étudié plus en détail à l'aide de cellules et d'échantillons humains de cancer du côlon.
 
Pour FXR, nous étudierons sa capacité à réguler l'expression de gènes responsables de l'absorption du phosphate, en partenariat avec les protéines que nous avons identifié comme importantes pour les cellules de l'intestin et pour l'expression de FXR lui-même.