Étude de la récurrence tumorale liée à l'expression du facteur oncogénique PAX3-FOXO1 dans les rhabdomyosarcomes alvéolaires

 

Salah Boudjadi

National Institutes of Health (NIH)

 

Domaine : cancer

Programme : Formation postdoctorale (CITOYENS CANADIENS DOMICILIÉS AU QUÉBEC OU QUÉBÉCOIS)

Concours 2017-2018

Partenaire:

National Institutes of Health [NIH]

Les rhabdomyosarcomes sont des cancers des tissus mous survenant souvent chez l'enfant et représentent 50% des sarcomes dans cette catégorie. Ces tumeurs sont classées en deux principales sous classes : embryonnaire et alvéolaire (ARMS). Dans ce dernier groupe, les tumeurs se développent souvent au niveau du muscle squelettique et sont caractérisées par des métastases précoces, la résistance à la chimiothérapie et les fréquentes récidives. Ces tumeurs comportent une translocation caractéristique entre les chromosomes 2 et 13 qui est á l'origine de l'expression d'une protéine chimérique appelée PAX3-FOXO1 (P3F). Cette protéine est impliquée dans le développement tumoral et sa présence est associée au mauvais pronostique des rhabdomyosarcomes alvéolaires.

Nous avons mis au point un model cellulaire dans lequel l'expression de P3F peut être moduler et contrôler. Nos résultats montrent que la présence de P3F est nécessaire à la formation des tumeurs, alors que ces tumeurs régressent dès que l'expression de cette protéine est arrêtée, mais peuvent récidiver par la suite même en son absence. Dans ce contexte, le but de mon projet est d'identifier les mécanismes qui permettent aux tumeurs de devenir indépendantes de cet oncogène. Je vais analyser les changements qui peuvent survenir dans l'expression des gènes mais aussi identifier la présence éventuelle de mutations au niveau de l'ADN des cellules tumorales. Par la suite, j'analyserai les conséquences biologiques de ces altérations sur la croissance tumorale et leur implication dans la récidive tumorale indépendamment de la présence de la protéine P3F.

Mon projet de recherche va permettre de mieux comprendre les mécanismes d'implication des oncogènes dans la progression tumorale et fournira également des informations pertinentes et utiles afin d'améliorer les thérapeutiques ciblant les oncogènes et éviter des effets non souhaités dans le traitement des différents cancers.