Assurer la sécurisation culturelle des soins offerts aux patients autochtones

 

Marie-Claude Tremblay

Université Laval

 

Domaine : santé des populations

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2019-2020

Au Canada, les personnes qui sont autochtones (soit Premières Nations, Inuits ou Métis) ont plus de risque que les autres de vivre moins longtemps, de se suicider, d'avoir des accidents ou des maladies. Les systèmes de santé sont pensés et organisés par les groupes majoritaires et dominants des sociétés. Pour cette raison, les soins donnés par le système de santé ne répondent pas toujours aux besoins des Autochtones. Il arrive en plus que ces personnes vivent du racisme ou de la discrimination de la part des professionnels de santé. La sécurisation culturelle est une approche qui vise à ce que les patients issus de groupes culturels minoritaires (comme les Autochtones) se sentent respectés lorsqu'ils interagissent avec les professionnels de la santé. Des soins culturellement sécuritaires sont des soins où le professionnel travaille en partenariat avec le patient pour assurer l'efficacité des soins. C'est le patient qui définit ce qui constitue un service de santé sécuritaire pour lui, en fonction de ses propres valeurs et de sa culture.

Ce programme de recherche a pour but de s'assurer que tous les Autochtones reçoivent des soins de santé culturellement sécuritaires. Il comporte trois projets qui visent à : 1) développer une mesure pour déterminer si les professionnels de santé ont des attitudes, des croyances ou des comportements qui peuvent faire du tort aux patients autochtones; 2) identifier des solutions potentielles pour rendre les soins de santé plus respectueux de la culture des patients autochtones; 3) améliorer la formation offerte aux futurs médecins de façon à les préparer à travailler en partenariat respectueux avec les patients autochtones lorsqu'ils donnent des soins. En somme, ce programme de recherche permettra d'améliorer les soins donnés aux patients autochtones et créera des opportunités pour améliorer la santé de ces groupes.