Approches novatrices pour l'investigation et le traitement des co-infections par l'hépatite C et le VIH : un programme de recherche translationnelle

 

Marina Klein

Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill

 

Domaine : Maladies infectieuses et immunitaires

Programme chercheurs nationaux

Concours 2013-2014

D'énormes progrès ont été réalisés dans le traitement du VIH/SIDA ce qui en fait une condition chronique gérable. Puisque les personnes infectées par le VIH survivent maintenant pendant des décennies après avoir été infectées, l'hépatite C (VHC) est devenue un problème de santé important. Le VIH semble faire progresser plus rapidement les maladies du foie et la maladie hépatique est devenue l'une des causes principales de maladie et de décès chez les personnes co-infectées par le VIH et l'VHC.

Mon programme de recherche vise à améliorer la compréhension sur la façon dont le VIH et le VHC interagissent pour causer la maladie et d'évaluer de nouvelles thérapies pour les personnes co-infectées. J'ai créé une étude de cohorte de plus de 1 000 personnes co-infectées  provenant de 18 centres à travers le Canada afin d'étudier l'impact des thérapies sur les maladies du foie et les conditions médicales associées. Nous examinons les facteurs sociaux et biologiques qui peuvent contribuer à une maladie du foie et évaluons des méthodes non invasives pour mesurer la santé du foie. S'appuyant sur les résultats de la cohorte, j'ai conçu des essais cliniques afin augmenter l'achèvement du traitement VHC et de ralentir la progression des maladies du foie.

Enfin, je vais être à la tête d'une équipe australo-canadienne qui se concentrera sur le développement et la mise en oeuvre de modèles novateurs de soins de santé primaires VIH-VHC en particulier pour les utilisateurs de drogues injectables et les peuples autochtones. Grâce à ce travail, je me suis établie comme une chef de file sur un plan national et international dans le domaine de recherche sur la co-infection et je suis très engagée à travailler pour l'amélioration des résultats de santé pour les personnes infectées par le VIH ou co-infectées VIH-VHC.