Valérie Courchesne en vedette dans CURIUM



Consultez le publireportage de la revue CURIUM (édition janvier 2018),
magazine « science et société » québécois destiné aux adolescents.

Valérie Courchesne... le trésor caché

Étude : psychologie

Sa grande idée?

Certains enfants autistes sont considérés déficients, car ils ne peuvent se soumettre aux tests d'intelligence traditionnels. Qu'en est-il vraiment ? Valérie Courchesne a mis au point une démarche sur mesure, afin de mieux comprendre et favoriser leur potentiel.

De la suite dans les idées

Inspirée entre autres par sa mère enseignante en adaptation scolaire, Valérie a toujours voulu faire de la recherche en autisme : « Je suis allée cogner à la porte du Dr Laurent Mottron, un éminent psychiatre spécialisé dans le domaine. Je voulais le convaincre de m'engager comme assistante dans son laboratoire. J'avais 20 ans ! »

Une histoire de persévérance

Valérie souhaite que les enfants autistes résolvent des matrices de Raven. Elle est persuadée que la plupart peuvent relever le défi, mais comment leur expliquer la tâche ?

« Ces enfants utilisent peu ou pas le langage verbal, ce qui peut nuire à leur compréhension des consignes et les empêcher de donner des réponses appropriées. Ils sont donc souvent écartés des études, car il faut beaucoup de temps et d'efforts pour leur expliquer. »

Valérie ne baisse pas les bras. Elle déniche des écoles et des enseignants qui acceptent de participer à son étude. Elle leur transmet les consignes, une petite partie à la fois, de visite en visite.

Au-delà des apparences

« Ces résultats remettent en question plusieurs croyances, incluant celle que les habiletés spéciales des autistes sont en fait des capacités isolées et peu utiles. Le niveau de fonctionnement apparent d'un autiste cache souvent un potentiel intellectuel plus élevé qu'on pourrait le croire… »

Et ça marche!

26 des 30 enfants ont pu être testés. 17 présentaient une intelligence dans la norme, alors qu'ils étaient considérés comme déficients.

Des moments touchants

« Quand on voit un enfant qui débloque après trois ou quatre visites, qu'il bouge les pièces du casse-tête et les met au bon endroit, une à la suite de l'autre… C'est merveilleux ! »

♦♦♦

Consultez le résumé de sa publication primée.