Forum québécois des sciences de la vie : Repositionner le Québec comme chef de file



June 1st, 2012

Aujourd'hui se tenait le Forum québécois des sciences de la vie auquel ont pris part le premier ministre du Québec, Jean Charest, le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sam Hamad, le ministre des Finances, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de Montréal, Raymond Bachand, le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Dr Yves Bolduc et Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec.

Réunissant plus de 250 intervenants des milieux industriel, de la recherche, de l'innovation et de la santé, ce Forum a permis de dégager un fort consensus autour de trois grandes orientations clés pour l'avenir du secteur québécois des sciences de la vie. Tout d'abord, les participants s'accordent sur le fait que le Québec devra investir de manière compétitive dans la recherche et l'innovation en misant sur ses niches d'excellence et sur la qualité de sa main-d'œuvre pour renforcer son leadership à l'échelle internationale. Deuxièmement, ils considèrent essentiel, pour développer une industrie locale forte et tirer le plein potentiel de l'expertise et de la capacité de recherche au Québec, d'offrir un financement adéquat à toutes les étapes de développement des entreprises et de faciliter le passage de l'innovation à la commercialisation. Enfin, les participants sont d'avis que le système de santé devra avoir les moyens requis pour accélérer et élargir l'utilisation des nouvelles technologies afin d'offrir des services de qualité à la population, de mieux contrôler les coûts et d'accroître les retombées économiques.

« Les sciences de la vie au Québec sont en pleine mutation et font face à des enjeux importants pour leur avenir. Ce Forum arrive à point nommé pour revoir, avec les principaux acteurs de l'industrie, de la recherche et de l'innovation et du système de santé, les stratégies de développement qu'il faudra privilégier pour repositionner le Québec comme chef de file sur la carte des sciences de la vie. Dans cette optique, les Fonds de recherche du Québec auront un rôle crucial à jouer », affirme Rémi Quirion.

Au cours des prochains mois, le gouvernement du Québec et ses partenaires des milieux de l'industrie, de la recherche et du système de santé développeront un plan d'action qui traduira les orientations qui se sont dégagées du Forum.

 

Source

Benoit Sévigny
Directeur du Service des communications et de la mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec
Téléphone : 514 864-1619