Deux étudiantes se penchent sur les enjeux internationaux du domaine maritime



September 28th, 2015

Le gouvernement du Québec est fier d'annoncer la mise sur pied de deux nouveaux stages au sein de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO, à Paris.

Ces stages, qui débuteront dès cet automne, sont le fruit d'un partenariat entre le ministère des Relations internationales et de la Francophonie et les Fonds de recherche du Québec.

C'est lors d'une rencontre entre le Scientifique en chef du Québec, M. Rémi Quirion, et le Secrétaire exécutif de la COI, M. Vladimir Ryabinin, qu'est né ce projet de stage au sein de l'Organisation  afin de promouvoir l'expertise de notre relève sur les questions relatives au développement durable et à la gestion des océans et des zones côtières. Fort de son engagement à l'implantation de sa toute première stratégie maritime sur son territoire, le Québec entend favoriser, par le biais de cette initiative, le rayonnement de la recherche et de l'expertise québécoises dans le domaine maritime sur la scène internationale.


Deux jeunes professionnelles de talent, mesdames Anne-Marie Asselin et Line Bourdages, amorceront ainsi cette première édition. Respectivement étudiantes à la maîtrise en sciences de l'environnement et au doctorat en sciences atmosphériques et océanographiques, il ne fait aucun doute qu'Anne-Marie et Line seront d'excellentes ambassadrices de la recherche scientifique auprès de l'UNESCO!

 

Pour plus d'information sur le Programme de stages au sein d'organisations internationales gouvernementales.

Pour plus d'information sur les Fonds de recherche du Québec.