Concours internationaux: deux équipes québécoises financées



November 16th, 2011

Positionnement international du Québec en recherche en santé : deux équipes québécoises de recherche sur les maladies vasculaires cérébrales et sur le diabète financées dans le cadre de concours internationaux.

Le Fonds de recherche du Québec − Santé (FRQS) est heureux d'annoncer que deux équipes québécoises obtiendront du financement dans le cadre de concours organisés par des partenaires européens avec le FRQS. L'une des équipes travaille à mieux comprendre la récupération cognitive survenant après un accident vasculaire cérébral et l'autre s'intéresse au rôle de la mélatonine et de ses voies de signalisation dans le développement du diabète de type 2.

La récupération motrice après un accident vasculaire cérébral

L'équipe québécoise travaillant sur les maladies vasculaires cérébrales est dirigée parJulien Doyon, directeur scientifique de l'Unité de neuroimagerie fonctionnelle du Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal et directeur du Réseau de bio-imagerie du Québec. Elle collaborera avec des chercheurs d'Allemagne, d'Israël et d'Italie dans le but d'étudier la récupération cognitive après un accident vasculaire cérébral, et plus particulièrement l'acquisition d'habiletés motrices et la plasticité du système moteur chez des personnes âgées et des patients apraxiques. L'objectif est d'optimiser et d'implanter de nouveaux traitements permettant d'améliorer la récupération de déficits moteurs.

L'équipe est financée dans le cadre de l'appel de propositions 2011 sur les maladies vasculaires cérébrales d'ERA-NET Neuron, un réseau de recherche européen sur les neurosciences, auquel le FRQS est associé. Ce dernier allouera 433 282 $ sur trois ans à l'équipe québécoise. La subvention totale du projet est de l'ordre de 1,7 M$.

Ce projet figure parmi les 10 projets multinationaux retenus pour financement. Au total, 29 équipes avaient été invitées à soumettre une demande complète à la suite de l'évaluation des lettres d'intention.

Le rôle de la mélatonine dans le diabète de type 2

L'équipe québécoise travaillant sur le rôle des récepteurs de la mélatonine dans le diabète de type 2 est dirigée par Michel Bouvier, chercheur à l'Institut de recherche en immunologie et cancérologie et professeur au Département de biochimie de l'Université de Montréal. Elle collaborera avec des chercheurs de France et d'Allemagne afin de mener une étude sur la caractérisation fonctionnelle de mutations de protéines de la voie de signalisation de la mélatonine chez des patients atteints d'un diabète de type 2. Ultimement, ce projet permettra de mieux comprendre le rôle de la mélatonine dans le développement du diabète et ouvrira la porte à de nouvelles perspectives thérapeutiques.

Cette équipe est financée dans le cadre d'un appel de projets transnational dans le domaine du syndrome métabolique et des maladies qui en découlent, organisé par l'Agence nationale de recherche (ANR) de France, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche d'Allemagne (BMBF) et l'Institut de santé Carlos III d'Espagne, en collaboration avec le FRQS. Ce dernier allouera 220 750 $ sur trois ans à l'équipe québécoise. La subvention totale du projet est de l'ordre de 1,3 M$.

L'appel transnational vise à promouvoir des projets de recherche multidisciplinaires basés sur l'utilisation de données génomiques et postgénomiques préexistantes pour mieux comprendre la physiopathologie de ce syndrome. Comme pour les appels d'ERA-NET, chaque projet doit être présenté par une équipe de chercheurs provenant d'au moins trois pays différents parmi tous les pays participant à l'appel.

Ce projet figure parmi les cinq projets retenus pour financement. Au total, 27 équipes de recherche avaient été invitées à soumettre une demande complète après l'évaluation des lettres d'intention.

 

Pour information

Nathalie Champagne
Chargée de programmes
FRQS
514-873-2114, poste 276