COVID-19 : comité pour la recherche clinique

Le Fonds de recherche du Québec- Santé, l'INESSS, le MSSS souhaitent mettre en place un comité ad hoc pour les conseiller quant aux différentes études cliniques qui leur sont proposées et visant des indications COVID-19.

L'objectif est de s'assurer que les efforts concertés puissent proposer le plus rapidement possible des réponses qui permettent d'améliorer la qualité des soins offerts sur tout le spectre de l'épisode de soins (de la prévention, de la prophylaxie post exposition, aux patients en insuffisance hospitalisés aux soins intensifs) et d'appuyer la coordination des équipes et ressources en ce sens.

Cette approche permettra de renforcer nos principes de base, tels que robustesse des méthodes ou encore respect des principes éthiques tout en permettant de développer des données probantes de façon agile, organique en fonction de l'évolution rapide des savoirs.


Consulter les principes directeurs du comité-conseil

Mandat

Permettre une prise de décision éclairée et des efforts concertés des établissements (incluant les comités de pertinence et les comités d'éthique), des équipes de recherche et du personnel soignant quant à la réalisation de projets de recherche en tenant compte (1) d'ajustements dans la prise en charge des patients rendus nécessaires par la pandémie/COVID ET (2) de la responsabilité collective d'accélérer (a) l'acquisition de données probantes et la connaissance par une démarche scientifique/éthique et (b) l'intégration de ce savoir de manière urgente, efficiente et sécuritaire dans la prise en charge et le suivi des patients atteints de la COVID (et de leur entourage) ou la prévention à l'échelle provinciale. 

Pour ce faire, le comité propose de :

Recueillir et faire circuler entre les établissements, des informations leur permettant une prise de décision éclairée et en ce qui a trait aux initiatives de recherche en cours dans l'ensemble de la province pendant la pandémie et aux changements de pratiques ayant un impact sur la recherche, et ce, de manière continue  

  • Outil :  le recensement

Énoncer des balises à l'intention des établissements pour faciliter la priorisation des projets de recherche qui sont proposés à l'intérieur de l'établissement en tenant compte des initiatives menées dans les autres établissements ou par les autorités gouvernementales.  

  • Encourager fortement les collaborations entre les projets semblables 

Attirer l'attention sur les points pour lesquels une vision collective est requise en temps de pandémie (vs les intérêts individuels), tels que :

  • sollicitation des patients
  • approvisionnements
  • besoins de santé publique / MSSS / réseau

Veiller à ce que les recherches réalisées en cours de pandémie aient toutes les chances de générer des données probantes dans un horizon rapide, notamment en veillant à une puissance statistique adéquate des études

  • Recommander les projets de recherche offerts au Québec, qui seraient prioritaires parce que plus porteurs, parmi les projets déjà initiés ailleurs au Canada et / ou parmi les projets originaux qui seraient soumis par les chercheurs québécois
  • Proposer les moyens pour mettre en œuvre rapidement les projets de recherche jugés les plus porteurs notamment au sein des différents centres désignés qui ne bénéficient pas tous de structures de recherche clinique élaborée
  • Offrir des outils/ moyens de fédérer les petites études 
  • Offrir des outils/moyens aux GMF/petits centres de participer aux efforts de recherche en se joignant aux plus grandes initiatives 

Énoncer des pratiques exemplaires pour assurer un partage des connaissance efficient et rapide :

  • Assurer un suivi de l'évolution de ces projets, pour soutenir plus rapidement le partage des savoirs.
  • Offrir un forum de partage en temps réel de ces informations
  • Soutenir des pratiques de science ouverte, tel que proposé par le FRQS/Wellcome Trust/WHO. 

Note : ce comité n'a pas pour vocation de se substituer, d'une quelconque manière, aux processus d'approbation et de mise en œuvre des essais cliniques dans les établissements de santé, et qui prévalent pour l'autorisation et la conduite de ces essais.

Composition - Membres du comité conseil recherche clinique
COVID-19

  • Madeleine Durand, M.D., M.Sc., FRCPC, Professeure agrégée de clinique, interniste, Centre de recherche du CHUM et Université de Montréal 
  • François Lamontagne, M.D., M.Sc., Professeur agrégé, intensiviste, Centre de recherche du CIUSSS-Estrie et Université de Sherbrooke
  • François Maltais, M.D., Professeur titulaire, pneumologue, Centre de recherche de l'Institut Universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, Université Laval
  • Suzanne Morin, M.D., M.Sc., Professeur agrégé, interniste, Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill et Université McGill
  • Nancy Sheehan, PharmD, M.Sc., Professeure agrégée de clinique, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, pharmacienne, Centre universitaire de santé McGill
  • Mélanie Tardif, Ph.D., Coordonnatrice scientifique, Direction des services de santé, Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
  • Alexis Turgeon, M.D., M.Sc., Professeur agrégé, Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval et Université Laval

Composition - Observateurs du comité conseil recherche clinique COVID-19

  • Julie Couture, MBA – Biochimiste, Coordonnatrice de la recherche, Direction de qualité des données, de la recherche et de la coordination interne, Direction générale adjointe de la coordination réseau, Ministère de la Santé et des Services sociaux (Direction générale de la coordination, de la planification, de la performance et de la qualité) 
  • Mylène Deschênes, Directrice, Affaires éthiques et juridiques, Fonds de recherche du Québec  
  • Lynda Fortin, Directrice générale adjointe, Direction générale adjointe de la planification, de la coordination interne, de la qualité, de la recherche et des affaires autochtones, Ministère de la Santé et des Services sociaux (Direction générale de la coordination de la planification, de la performance et de la qualité)
  • Michèle de Guise, M.D., FRCPC, Vice-présidente scientifique, Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
  • Carole Jabet, Ph.D., directrice scientifique, Fonds de recherche du Québec – Santé